Ne laisse pas ce jour vieillir

Performance immersive et itinérante

LE PÈRE « J’ai fait taire mes rêves. Les mots ont commencé à dégringoler… Je m’invente des histoires. Projection, métaphore, tout ce qui fait pleurer, perdre des forces, all that shit. » – Claudine Galéa

EN FIN DE CRÉATION 

Prochaines dates le 25 novembre 2022 à 19H et le 26 novembre 2022 à 18H entre l’espace public et l’espace de création de La Fabrique
 
  • 1 installation immersive et une performance réalisées autour de la création le 18 juin 2022 dans le cadre des 10 ans de la réhabilitation de la tour du Bois le Prêtre organisée par Paris Habitat
  • 2 représentations les 9 et 10 juillet 2022 entre l’espace public et l’espace de création de La Fabrique
  • 1 étape de création -5 jours- en juillet 2022 entre l’espace public et l’espace de création de La Fabrique
  • 3 performances comme étape de création en novembre et décembre 2021 entre l’espace public et l’espace de création de La Fabrique
  • 1 résidence de création -7 jours- en décembre 2021 entre l’espace public et l’espace de création de La Fabrique

TEXTE ET PROPOS

La mise en scène convie le spectateur à un voyage sensoriel, vers une introspection par le sensible. Une musique de notre enfance, une danse qui nous anime, des mots qui nous parlent, des images qui racontent un souvenir qui pourrait être le nôtre… On explore le territoire de l’intime, du familial, du quotidien pour se rapprocher de l’individu.

La proposition scénique permets aux spectateurs de parcourir les différents lieux que les interprètes lui proposent et en se plaçant en plein cœur du décor, le spectateur s’immerge dans le quotidien des personnages. Un mariage, un enterrement, un repas de famille, une discussion dans la cuisine, une odeur de cake aux olives, une dispute froide, une étreinte dans laquelle se jouent des vies…

Ne laisse pas ce jour vieillir c’est aussi l’histoire de vies bouleversées par l’exil, par des deuils, des attentes, des espérances, des relations d’amours brisées – Parfois, c’est dans ces quelques suspensions, où l’espace vide n’est peuplé que de matière sonore ou de vidéos, que se renforce cette proposition de cheminement actif sur soi-même. Parce que, s’il est question d’exil comme fuite, il est aussi question d’exil de soi.

Ne laisse pas ce jour vieillir porte par ces évocations singulières le désir de raviver par le sensible une mémoire collective.

DISTRIBUTION

Adaptation à partir des textes de Catherine Anne, Denis Chalem, Antoine De la Roche, Claudine Galéa, Edouard Louis, Lars Norén, Christophe Pellet, Joël Pommerat, Yasmina Reza, Tiago Rodrigues, Lot Vekeman, Catherine Verlaguet, Reiner Weiner, Catherine Zambon.

Direction artistique
Mise en scène – Anne Puisais 
Travail du mouvement – Tomeo Vergés
Direction d’acteurs – Camille Pawlotsky
Réflexion dramaturgique – Julie Vartabedian

Scénographie Nina Masseboeuf
Création vidéoNina Masseboeuf, Boris Carré, Demian Mercado Vilches
Création lumièreGildas Gros
Création sonoreSimon Péneau

Avec Marin Jeudy, Arthur Leparc, Anne Puisais, Julie Vartabedian

Diffusion et développement Marina Tullio
Documentation vidéo
Demian Mercado Vilches
Administration
Esther Joulou

TEASER (JUILLET 2022)