Parle pas beaucoup papa

Théâtre participatif parents-enfants

“J’avais envie de parler des peurs que l’on peut avoir lorsqu’on est enfant et, surtout, de la façon dont ces peurs peuvent se transformer quand les adultes ne parviennent pas à mettre de mots dessus, quand ils ne réussissent pas à expliquer ce que sont le manque, le chagrin, la colère…” Sophie Merceron

REPRÉSENTATION
• 1 représentation à l’Institut National des Jeunes Aveugles (Paris) en juin 2021.

RÉSIDENCE
•  1 résidence de création dans la salle de la Fabrique en juin 2021.

TEXTE

À partir du texte Avril de Sophie Merceron, nous désirons aborder la question des peurs et des obsessions, de la relation parent-enfant et de la difficulté à mettre en mots ses émotions.
Il y est aussi question de harcèlement, de pression sociale et scolaire, de difficulté à se construire et de l’importance de l’imaginaire pour faire face à la réalité.

Après une présentation de cette forme courte, le spectateur devient acteur par le biais du théâtre participatif.
Le processus consiste à créer une dynamique interactive et ainsi permettre aux spectateurs de devenir acteurs de leur propre parole, de se responsabiliser en tant que sujets autonomes et de porter un autre regard sur la représentation. La pratique théâtrale devient alors un outil de parole et d’échange qui ouvre, pour les publics, la possibilité d’un espace de réflexion afin de traverser ensemble les bouleversements qui nous agitent.

DISTRIBUTION

Avec Floréal Comte, Jean-Baptiste Thamin, Anne Puisais et Julie Vartabedian

Scénographie et vidéo Nina Masseboeuf
Création lumière Audric Reynaud
Création sonore Jean-Baptiste Thamin

 

LE DOSSIER DU PROJET Télécharger